print.png

L'impression expliquée aux profanes ou comment l'encre apparaît-elle sur le papier

Wannes Rombaut  - Temps de lecture 5 minutes

Ce n'est pas sorcier, un contenu de qualité mérite un support de qualité. Bon à savoir, les bestsellers ne sont pas simplement des livres, ils sont aussi le résultat de connaissances et de savoir-faire. Dans votre cas, les imprimeurs professionnels vous conseilleront en connaissance de cause et avec plaisir quelles sont les meilleures  techniques d'impression. Toujours est-il que vous devriez vous demander à l'avance : quel est le but que je veux atteindre et que signifiera mon contenu pour  les clients ? Quelques connaissances de base sur la façon dont votre copie ou votre concept se retrouveront sur le papier (ou sur un t-shirt, un sac à provisions ...) vous permettront sans doute d'atteindre un niveau de contenu plus élevé.

Vous vous dites peut-être :  … des techniques d'impression ? Voilà qui est étrange, l'avenir est quand même au digital, non ? Et c'est vrai, le contenu en ligne offre d'innombrables possibilités et pour un prix plutôt bas. Dans d’autres cas, un support physique est parfois tout simplement meilleur. En somme, les deux techniques peuvent facilement se compléter. Pour le dire en d’autres mots, un manuel papier n'est pas forcément considéré comme une perte de temps et d’argent par les professionnels du marketing de contenu.

 

Malheureusement, il semble y avoir presque autant de techniques d'impression que d'imprimeurs. Cela veut dire concrètement qu’il n’est pas facile de s'y retrouver. Heureusement, toutes ces possibilités peuvent se diviser en deux catégories : les techniques d'impression et les techniques des "gadgets". Nous allons d'abord nous concentrer ici sur l'imprimé et nous reviendrons plus tard sur les gadgets

L'IMPRESSION SUR PAPIER, COMMENT CELA FONCTIONNE-T-IL ?

D'une manière générale, il y a trois techniques que vous devriez connaître, si vous envisagez d'imprimer votre contenu sur papier : l'offset, la presse rotative et l'impression digitale. Il y bien sûr encore d'autres techniques, mais ce sont les trois procédés les plus courants. Le choix de la meilleure méthode d'impression dépend en premier lieu du tirage. En résumé : l'impression digitale est excellente pour de petits tirages, mais pour de grandes quantités, mieux vaut utiliser une presse offset ou rotative. Vous trouvez quelques explications ci-dessous...

L’impression offset

Qu'est-ce que l'impression offset ? Pour simplifier: l'imprimeur réalise des plaques qui portent l’image inversée de ce que vous voulez imprimer. Celles-ci sont ensuite enduites d'encre et imprimées sous la forme d'une sorte de tampon sur une couche de caoutchouc. Cette couche de caoutchouc est ensuite utilisée pour imprimer l'encre sur le papier. Les plaques d'origine sont les plus chères car elles doivent être fabriquées en quadruple, une plaque pour chaque couleur dans le modèle CMJN.

 

​L’atout principal de l’impression offset est sa grande précision. Le résultat est précis et de haute qualité jusque dans les moindres détails. Toutefois, il y a un désavantage, car la réalisation des plaques est chère. Une fois que les plaques sont prêtes, vous pouvez facilement augmenter la production. Bref, la rentabilité de l’impression offset est inversement proportionnelle au tirage.

Qu'est-ce que le CMJN ?

CMJN désigne les quatre couleurs de base utilisées pour l'impression en quadrichromie : cyan, magenta, jaune et noir. En anglais, cependant, on utilise étrangement l'abréviation CMYK. Pourquoi 'K' pour 'Black' et pas 'B' ? En fait, Il y a deux raisons d'utiliser "K". D'une part, il faut éviter de confondre le bleu (Blue) et le noir (Black), les deux couleurs commençant par la même lettre 'B' en anglais. D'autre part, l'abréviation K réfère à la plaque de clé (‘key plate’) une plaque d'impression noire qui permet d'augmenter la profondeur, l'intensité et le contraste des couleurs. La lettre B (Blue) se retrouve par exemple dans RGB, un autre système de couleurs utilisé pour les écrans d'ordinateur. 

Presse rotative

La ‘presse rotative’ vous fait penser peut-être à ces immenses imprimeries d’autrefois et à leurs grands rouleaux tournant avec un bruit de tonnerre à une vitesse folle. Les presses rotatives peuvent imprimer avec différents systèmes, y compris l'offset. Leur atout est qu'elles permettent d'imprimer assez rapidement de très grands tirages. Les quotidiens que vous trouvez chez votre marchand de journaux sont tous imprimés sur des presses rotatives !

Impression digitale

L'avenir, c'est aujourd'hui. L'impression se fait également de façon digitale. Cette technologie, encore assez récente, continue sans cesse de s'améliorer. Vous connaissez sans doute le principe de base, car votre imprimante maison fonctionne exactement comme celle de l'imprimeur. Les machines de ce dernier sont évidemment plus sophistiquées et plus performantes. 

 

Le grand avantage de l'impression digitale est qu'elle offre une très grande flexibilité. Si vous voulez imprimer des flyers ou des bons de réduction qui sont tous identiques, à l'exception d'un code barre variable, l'impression digitale est la solution idéale. Si l’imprimeur offset devait fabriquer une nouvelle plaque pour chaque nouveau code barre, la rentabilité serait nulle ...

 

L'impression digitale est également idéale pour les petits tirages : il n'y a presque pas de frais de démarrage, car nul besoin de plaques d'impression. Un inconvénient cependant est que - selon les machines avec lesquelles votre imprimeur travaille - les formats ne sont pas forcément tous pris en charge. Votre idée d'une brochure géante risque donc de tomber à l’eau.

IMPRIMER & ASSEMBLER

Si vous ne croyez plus au Père Noël, vous ne croyez probablement pas non plus que les magazines et les journaux tombent toutes faites de l'imprimante. L'imprimeur doit en effet encore assembler les feuilles et, selon la technique d'impression, cela peut demander plus ou moins de travail. 

 

Bon à savoir, les machines digitales par exemple, ne nécessitent pas de travail d'assemblage. Votre fascicule s'imprime sans problème au nombre d’exemplaires souhaité et le travail est fait. En offset, par contre, les différentes pages et les encarts doivent s'imprimer séparément. C'est normal, parce qu'il faut ajuster les plaques. Les pages et encarts doivent ensuite être assemblés dans le bon ordre et reliés. C'est d'ailleurs une autre raison pour laquelle les presses offset et rotatives conviennent mieux aux grands tirages : l'assemblage est plus efficace si on peut le faire en vrac.

À SUIVRE...

Jusque là notre petit aperçu pour les profanes et les non-initiés. Ces quelques informations de base faciliteront au moins un peu votre recherche du système d'impression nécessaire en fonction de vos besoins. N'hésitez pas à demander conseil et à vous adresser à différents imprimeurs.

 

Dans notre prochain billet de blog, nous parlerons des gadgets : sacs à provision tendance, t-shirts, autocollants ... Donnez libre cours à votre imagination, car votre logo ou une belle reproduction s’impriment sur pratiquement tous les gadgets. C'est un monde à part avec de nombreuses techniques qui offrent toutes des avantages spécifiques.

 

Ce qui est certain, c’est que nous pouvons vous aider ! Si vous le souhaitez, nous mettrons à votre disposition un service complet allant de la conception visuelle, à la rédaction de textes efficients et percutants, jusqu’à l’impression impeccable! Bref, nous sommes là pour vous, n'hésitez pas à nous faire signe !

Besoin d'info ? Contactez-nous et découvrez tous nos services.

Appelez le 0495 59 50 40

TRADUCTIONS

CONTACT

info@ibiscommunications.be

Opérations + 32 (0)499 74 33 12

Vente +32 (0)495 59 50 40

Leuvensesteenweg 337

3070 Kortenberg

 

BE 0437 065 865

  • White LinkedIn Icon